Parcours et historique du 113e RI pendant 14-18

1914 - 1915 - 1916 - 1917 - 1918
Les autres sources
 
1914
En 1914, son casernement ou lieu de regroupement est Auxerre, Troyes, Mailly.
Il fait partie de la 17e brigade d’infanterie, 9e division d’infanterie, 5e corps d’armée.
Constitution en 1914 : 3 bataillons.
À la 9e division d’infanterie d’août 1914 à décembre 1916
2 citations à l’ordre de l’armée et 1 citation à l’ordre du corps d’armée, fourragère verte,
5-9 août 1914 – Transport par V.F. dans la région de Saint-Mihiel.
9-21 août 1914 – Mouvement vers Dieue-sur-Meuse ; stationnement.
A partir du 14 août, mouvement vers la région d’Ornes ; couverture sur l’Othain, vers Vaudoncourt et Muzeray.
 
21-23 août 1914 – Offensive, par Longuyon, en direction de Tellancourt.
Engagée, le 22 août, dans la BATAILLE DES ARDENNES, vers Ville-Houdlemont.
23 août-6 septembre 1914 – Repli, par Dombres, sur Nantillois.
A partir du 27 août, défense des passages de la Meuse : Combats dans la région Doulcon, Brieulles-sur-Meuse. A partir du 2 septembre, continuation du repli, par Varennes et Autrécourt, jusque vers
Rembercourt-aux-Pots : Le 2 septembre, combat vers Cierges, et, le 4, vers Vauquois.
6-16 septembre 1914 – (1) Engagée dans la 1re BATAILLE DE LA MARNE.
Du 6 au 13, BATAILLE DE REVIGNY : Combats vers la ferme des Merchines,
Sommaisne et Pretz-en-Argonne.
A partir du 13, poursuite, par Triaucourt et Clermont-en Argonne, jusque vers Charpentry et Baulny.
16 septembre-6 novembre 1914 – Violents combats dans cette région et vers Montblainville, Varennes et Boureuilles.
Puis stabilisation du front et occupation d’un secteur entre le Four de Paris et la vallée de l’Aire : Les 28, 29 et 30 octobre, attaques françaises.
6 novembre 1914-15 janvier 1915 – (2) Mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur entre le pont des Quatre Enfants et l’Aire : Les 8 et 9 décembre, attaques françaises sur Vauquois.
Du 20 au 24 décembre, attaques françaises sur Boureuilles.







 
1915
15 janvier-14 août 1915 – (3) Mouvement de rocade et occupation d’un secteur vers Vauquois et le Four de Paris (guerre de mines) : Le 14 février, front réduit, à droite, jusque vers la Haute Chevauchée. Les 17 février et 14 mars, attaques françaises sur la cote 263. Les 4, 5 et 6 avril, attaques françaises sur la cote 263 et sur la Haute Chevauchée. Le 12 juin, mouvement de rocade et occupation d’un secteur vers Vauquois et la Haute Chevauchée : Le 13 juillet, front réduit, à droite, jusqu’à l’Aire. Les 13 et 14 juillet, attaques allemandes sur la cote 263 et sur la Haute Chevauchée. Les 19, 20 et 21 juillet, attaques françaises et contre-attaques ennemies.
14-21 août 1915 – Retrait du front ; repos vers Nubécourt
 
1916
21 août 1915-11 septembre 1916 – Mouvement vers le front et occupation d’un secteur dans la région de l’Aire, la Haute Chevauchée (guerre de mines) : Le 27 septembre, attaque allemande sur la cote 285 et la Fille Morte ; le 28 septembre, contre-attaques françaises.
11-30 septembre 1916 – Retrait du front ; repos au sud de Revigny.
30 septembre-14 décembre 1916 – Transport par camions au sud de Verdun ; travaux. Le 24 octobre, participation (avec la 133e D.I.) à la 1 re BATAILLE OFFENSIVE DE VERDUN. A partir du 28 octobre, organisation et occupation du terrain conquis, vers le fort de Douaumont et Vaux-devant-Damloup.
14-27 décembre 1916 – Retrait du front, transport par camions dans la région de Blesmes ; repos.
27-31 décembre 1916 – Transport par V.F. vers Dormans ; repos vers Ville-enTardenois.
 
 
 



Créer un site
Créer un site