Parcours et historique du 131e RI pendant 14-18

1914 - 1915 - 1916 - 1917 - 1918
1914
En 1914, son casernement ou lieu de regroupement est 
Il fait partie de la 17e brigade d’infanterie, 9e division d’infanterie, 5e corps d’armée.
Constitution en 1914 : 3 bataillons.
À la 9e division d’infanterie d’août 1914 à juillet 1915
2 citations à l’ordre de l’armée et 1 citation à l’ordre du corps d’armée, fourragère verte,
5-9 août 1914 – Transport par V.F. dans la région de Saint-Mihiel.
9-21 août 1914 – Mouvement vers Dieue-sur-Meuse ; stationnement.
A partir du 14 août, mouvement vers la région d’Ornes ; couverture sur l’Othain, vers Vaudoncourt et Muzeray.
 
21-23 août 1914 – Offensive, par Longuyon, en direction de Tellancourt.
Engagée, le 22 août, dans la BATAILLE DES ARDENNES, vers Ville-Houdlemont.
23 août-6 septembre 1914 – Repli, par Dombres, sur Nantillois.
A partir du 27 août, défense des passages de la Meuse : Combats dans la région Doulcon, Brieulles-sur-Meuse. A partir du 2 septembre, continuation du repli, par Varennes et Autrécourt, jusque vers
Rembercourt-aux-Pots : Le 2 septembre, combat vers Cierges, et, le 4, vers Vauquois.
6-16 septembre 1914 – (1) Engagée dans la 1re BATAILLE DE LA MARNE.
Du 6 au 13, BATAILLE DE REVIGNY : Combats vers la ferme des Merchines,
Sommaisne et Pretz-en-Argonne.
A partir du 13, poursuite, par Triaucourt et Clermont-en Argonne, jusque vers Charpentry et Baulny.
16 septembre-6 novembre 1914 – Violents combats dans cette région et vers Montblainville, Varennes et Boureuilles.
Puis stabilisation du front et occupation d’un secteur entre le Four de Paris et la vallée de l’Aire : Les 28, 29 et 30 octobre, attaques françaises.
6 novembre 1914-15 janvier 1915 – (2) Mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur entre le pont des Quatre Enfants et l’Aire : Les 8 et 9 décembre, attaques françaises sur Vauquois.
Du 20 au 24 décembre, attaques françaises sur Boureuilles.







 
1915
15 janvier-13 juillet 1915 – (3) Mouvement de rocade et occupation d’un secteur vers Vauquois et le Four de Paris (guerre de mines) : Le 14 février, front réduit, à droite, jusque vers la Haute Chevauchée. Les 17 février et 14 mars, attaques françaises sur la cote 263. Les 4, 5 et 6 avril, attaques françaises sur la cote 263 et sur la Haute Chevauchée. Le 12 juin, mouvement de rocade et occupation d’un secteur vers Vauquois et la Haute Chevauchée : Le 13 juillet, front réduit, à droite, jusqu’à l’Aire. 
 



Créer un site
Créer un site