1914

Mobilisée dans la 9ème région : 18e DI
 
4 – 11 août 1914. – Transport par V.F. dans la région de Pont-Saint-Vincent ; stationnement au sud de Nancy.
11 – 19 août 1914. – Mouvement vers la région de Sainte-geneviève, Jeandelaincourt ; couverture sur la Seille, vers Nomeny et Clémery.
19 août – 2 septembre 1914. – Mouvement vers la région de Frouard, en vue d’un embarquement par V.F. (1) , puis défense du Grand Couronné par des éléments (34e et 35e brigades), restées en Lorraine : Combats vers Champenoux et Erbéviller (BATAILLE DU GRAND COURONNE) (2).
2 – 7 septembre 1914. – Retrait du front et transport par V.F. , de la région de Nancy, à Arcysur-Aube ; puis mouvement vers le sud de Fère-Champenoise.
7 – 14 septembre 1914. – Engagée dans la 1 ère BATAILLE DE LA MARNE. Du 7 au 10, BATAILLE DES MARAIS DE SAINT-GOND : combats à Euvy (8 septembre), et vers Gourgançon (9 septembre). A partir du 10, poursuite par Cheniers et Saint-Hilaire-au-Temple, jusque vers Saint-Hilairele-Grand : Prise de St-Hilaire-le-Grand (13 septembre).
14 septembre – 20 octobre 1914. – Mouvement, par Baconnes, en direction de Moronvilliers. Engagée dans la 1ère BATAILLE DE L’AISNE, vers l’auberge de l’Espérance et la ferme de Moscou : Attaques des hauteurs de Moronvilliers. A partir du 21 septembre, occupation d’un secteur vers Prosnes et l’auberge de l’Espérance, réduit à gauche, le 27 septembre, jusqu’au nord de Baconnes.
20 – 24 octobre 1914. – Retrait du front : transport par V.F. à Cassel, puis par camions dans la région de Poperinghe (3)
24 octobre 24 novembre 1914. – Engagée dans la BATAILLE D’YPRES : Attaque vers Zonnebeke et Broodseinde. Puis occupation d’un secteur vers Broodseinde et la vois ferrée d’Ypres à Roulers : Extension du front, à droite, du 8 au 15 novembre, jusqu’à l’ouest de Zonnebeke, et, à gauche, le 17, jusque vers la route d’Ypres à Roulers. Le 12 novembre, attaque allemande sur Broodseinde. Le 20 novembre, secteur déplacé à droite, entre Zonnebeke et le bois du Polygone.
24 novembre 1914 – 28 mars 1915. – Occupation d’un nouveau secteur vers Zwarteleen et la lisière sud du bois du Polygone (guerre de mines) : Du 8 au 25 décembre, front réduit, jusqu’au château d’Hérenthage. Du 14 au 17 décembre, attaques françaises au nord et au sud de la route d’Ypres à Menin. Le 18 février, attaque allemande à l’est du château d’Herenthage. 

 

1915

28 mars – 25 avril 1915. – Retrait du front et repos vers Wormhoudt. A partir du 6 avril, mouvement par étapes vers Lucheux ; repos.
25 avril – 6 mai 1915. – Transport par camions dans la région d’Ypres (à la suite de l’attaque allemande par gaz du 22 avril). Combats vers Pilkem et Steenstraate (éléments aux ordres de la 153e DI.
6 – 9 mai 1915. – Retrait du front et transport par V.F. et par camions vers Mingoval.
9 mai – 4 juillet 1915. – Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la cote 123 et le nord de la Targette. Engagée dans la 2 e BATAILLE D’ARTOIS. Les 23, 24 mai et le 16 juin, attaques françaises.
4 juillet – 26 août 1915. – Retrait du front et repos vers Equirre. A partir du 15 juillet, mouvement, par Canaples et Breteuil, vers la région de Pronleroy ; repos. A partir du 5 août, transport par camions dans la région de Lamotte-en-Santerre ; repos.
26 août – 30 septembre 1915. – Transport par camions dans la région de Gouy-en-Artois et occupation d’un secteur vers Agny et au sud. A partir du 25 septembre, engagée dans la 3 e BATAILLE D’ARTOIS : Attaque au sud d’Arras.
30 septembre – 8 octobre 1915. – Retrait du front et transport par V.F. dans la région de Hersin.
8 octobre 1915 – 6 janvier 1916. – Occupation d’un secteur entre le sud de Loos et le nord de Grenay (relève de l’armée britannique) : Au repos dans la région de Bruay, du 21 octobre au 1er novembre, du 18 au 29 novembre et du 16 au 28 décembre. Le 30 décembre, extension du secteur, à droite, jusque vers Grenay. 
 

1916

   
   
   
   
 



Créer un site
Créer un site