Les enfants d'Arandon pendant la guerre de 14-18


A la veille de la guerre le village compte 443 habitants. La commune appartient au canton de Morestel. Les hommes dépendent du recrutement de Bourgoin.
Durant la guerre de 14-18, 10 jeunes hommes firent le sacrifice de leur vie.
Depuis le 1er janvier 2017 la commune s'appelle Arandon-Passins.
La Mobilisation Les premiers mobilisés l'appel des réservistes Les renforts Ils ne reviendront pas Ils rentrent au pays Chronologie

l'appel des réservistes

Classe 1910 Classe 1909
Classe 1908 Classe 1907
Classe 1906 Classe 1905

Classe 1904

  • CHOULET Benoit Joseph 
  • COUCHOUD Joseph
  • COUCHOUD Louis Auguste Joseph (MPF)
  • GOUZON Louis 
  •  
Classe 1903
 

Ils ne reviendront pas...

 
CHAMARD Félix Victor Alexandre (MPF) PERENON Joanny (MPF)
COUCHOUD Auguste Louis Joseph (MPF) PERENON Marius (MPF)
COUCHOUD Pierre (MPF) PEYSSON Francisque (MPF)
FAYET Pierre Jean Joseph (MPF) TEILLON Claudius Clément (MPF)
FORESTIER Jules (MPF) THUDEROS Paul Benoit Michel (MPF)







 

Chronologie

En 1914, les Cimenteries Montalieu et Vicat s'installent sur le site de l'étang de Serre.