Décembre 1914

Cliquez ici pour modifier le texte
Le 3 décembre 1914
 
« On a indiqué ici, à bien des reprises, les circonstances de toute sorte qui commandaient de faire succéder la guerre de tranchées à la guerre de manœuvres, dans l'est après les victoires de la Marne, dans le nord après les combats qui avaient porté une partie considérable de nos armées et l'armée anglaise aux plaines de Flandre.
Il y a une heure pour les ardentes et brillantes vertus qui assurent le succès des offensives bien conçues. Il y a une heure pour ces autres vertus et, si je puis dire, pour ces autres courages, qui sont la patience, la ténacité, l'endurance.
Nous pouvions nous laisser entraîner à compromettre, nous avons consolidé les résultats de nos victoires de septembre. Les assauts répétés des Allemands contre les retranchements de jour en jour plus puissants et plus forts ont échoué. Ils ont perdu plus d'hommes devant nos lignes inflexibles que dans leurs succès les plus chèrement disputés.
Ce sera un très grand et très noble chapitre de l'histoire de cette guerre que celui qu'on peut dès aujourd'hui intituler « les Tranchées ». Nos armées sont devenues de bronze dans les tranchées. Et quelque chose y est né qui tiendra dans notre histoire de demain une très grande place, la première de toutes.
Cet esprit des tranchées, dont parlait hier M. Clemenceau dans un éloquent article, c'est le véritable esprit nouveau. Il souffle déjà. Il n'a eu qu'à passer dans le ciel gris d'hiver pour balayer les dernières feuilles des mauvaises forêts. Il souffle vers un monde où, dans une paix qui ne sera plus une trève armée, la liberté ne sera pas qu'une tolérance et la justice sociale qu'un thème à discours. Et il voudra souffler partout. »
 
Citations



Journal officiel de la République française. Lois et décrets
du 25 décembre 1914.
Le 6 décembre 1914
 
Le 8 décembre 1914
La bataille des Falkland


Glasgow, Kent, Invincible, Inflexible, Scharnhorst, Gneisenau, Nurnberg, Leipzig, Dresden en fuite


Le Scharnhorst coule à 4 heures de l'après-midi


Vers 6 h.15 : la fin du Gneisenau


Canots de l'Inflexible (fond de la photo) et de l'Invincible (prise du cliché) recueillant les survivants du Gneisenau qui vient de couler
 
Le 9 décembre 1914
 
 



Créer un site
Créer un site