Le 127e régiment d'infanterie en 1914-1918
 

Le parcours

Les documents

1914

Mobilisée dans la 1ère région

5 – 13 août 1914 : Transport par V.F. dans la région d’Aubenton ; puis, mouvement vers Sècheval et couverture sur la Meuse, dans la région Mézières, Monthermé.

13 – 23 août 1914 : Mouvement, vers le nord, par Surice, sur Anthée. A partir du 15 août, occupation du front de la Meuse, entre Hastière et Anseremme, puis mouvement, par Ermeton-sur-Biert, en direction de Charleroi.

23 – 29 août 1914 : Engagée dans la BATAILLE DE CHARLEROI, vers Saint-Gérard. A partir du 24, repli par Mariembourg et Signy-le-Petit, sur Guise : le 25 août, combat de Mariembourg.

29 août – 6 septembre 1914 : Engagée dans la 1ère BATAILLE DE GUISE, au nord-ouest de Sains-Richaumont. A partir du 31 août, repli, par Crécy-sur-Serre, Breuil-sur-Vesle et Reuil-sur-Marne, vers le sud d’Esternay.

6 – 13 septembre 1914 : Engagée dans la 1ère BATAILLE DE LA MARNE. Du 6 au 10, BATAILLE DES DEUX MORINS : combats dans la région d’Esternay, puis vers Maclaunay et Margny. A partir du 10, poursuite, par Dormans et Ville-en-Tardenois, jusqu’au-delà de Reims.

13 septembre – 1er novembre 1914 : Engagée dans la 1ère BATAILLE DE L’AISNE : combats vers la Neuvillette et les Cavaliers de Courcy. A partir du 16 septembre, mouvement de rocade vers Roucy ; combats vers la ferme du Choléra et vers Berry-au-Bac. Puis, stabilisation et occupation d’un secteur vers Gernicourt et Berry-au-Bac, étendu à droite, le 4 octobre, jusqu’au sud de la Neuville : du 12 au 15 octobre, attaques françaises vers Sapigneul.

1er novembre – 7 décembre 1914 : Retrait du front et mouvement vers Bazoches. A partir du 5 novembre, engagée dans les contre-attaques françaises, à la suite de l’action allemande sur Soupir : passage de l’Aisne ; le 6 novembre, attaque et reprise de Soupir. Du 7 au 14 novembre, combats vers Soupir et Chavonne. Puis, occupation et organisation d’un secteur vers Chavonne et le canal de l’Oise à l’Aisne.

7 – 28 décembre 1914 : Retrait du front. Repos vers Rosnay. A partir du 16 décembre, transport par V.F., de la région de Fismes, Fère-en-Tardenois, dans celle de la Cheppe. A partir du 20 décembre, stationnement vers Suippes et Bussy-le-Château.
Voir la correspondance de Lieutenant OUDART Désiré

 

1915

28 décembre 1914 – 12 mars 1915 : Occupation d’un secteur vers la ferme de Beauséjour : le 16 février 1915, attaques françaises sur le fortin de Beauséjour ; puis violents combats dans cette région (1ère BATAILLE DE CHAMPAGNE).

12 mars – 5 avril 1915 : Retrait du front et repos vers Champigneul-Champagne (éléments maintenus en secteur jusqu’au 22 mars). A partir du 28 mars, transport par V.F., de Sommesous, dans la région de Longeville, puis mouvement vers le sud-est de Verdun.

5 – 20 avril 1915 : Engagée dans la 1ère BATAILLE DE WOEVRE, à l’est de Braquis et d’Hennemont, puis occupation, dans cette région, d’un secteur étendu à gauche, le 10 avril, jusqu’au bois de Buzy.

20 – 26 avril 1915 : Retrait du front ; mouvement par étapes et transport par camions vers la région de Sainte-Menehould. A partir du 23, transport par V.F., à Fismes.

26 avril – 17 juillet 1915 : Mouvement vers le front ; occupation d’un secteur vers le sud du Godat et Berry-au-Bac, étendu, à droite, le 2 juin, jusqu’à Loivre.

17 juillet – 18 août 1915 : Retrait du front vers Branscourt ; travaux de 2e position et repos.

18 août 1915 – 20 février 1916 : Occupation d’un secteur vers Loivre et la Neuville (guerre de mines) : le 22 août, extension du front, à gauche, jusque vers Sapigneul. Le 8 septembre, réduction, à droite, jusqu’au Godat. Le 15 novembre, nouvelle extension, à gauche, jusque vers Berry-au-Bac.

1916

20 – 29 février 1916 : Retrait du front. A parti du 23, transport, par camions et par V.F., dans la région de Vitry-le-François, puis, le 25, dans celle de Verdun et de Belleville.

29 février – 7 avril 1916 : Engagé dans la BATAILLE DE VERDUN, vers Bras, la cote du Poivre et les carrières d’Haudromont.

7 – 18 avril 1916 : Retrait du front ; transport par camions et regroupement vers Saint-Dizier. A partir du 11 avril, transport par V.F. dans la région de Dormans ; repos.

18 avril – 20 juillet 1916 : Mouvement vers Fismes. A partir du 21 avril, occupation d’un secteur entre le moulin Pontoy et la route de Paissy à Ailles, étendu, à gauche, le 17 juillet, jusque vers Troyon.

20 juillet – 13 Août : Retrait du front ; repos dans la région Ville-en-Tardenois, Epernay. A partir du 23 juillet, transport par VF vers Breteuil ; puis repos et instruction vers Crèvecoeurle-Grand. A partir du 9 août, mouvement vers le Sud-Ouest d’Amiens ; repos.

13 Août– 30 septembre 1916 : mouvement vers le front. A partir du 19 août, engagé dans la BATAILLE DE LA SOMME devant Maurepas, (sauf du 6 au 13 septembre, où la D.I. est etirée vers Sailly-Laurette) : le 24, prise de Maurepas. Le 26 septembre, coopération à la prise de Combles.

30 septembre – 7 octobre 1916 : Retrait du front. A partir du 2 octobre ; transport par V.F. dans la région du camp de Châlons ; repos.

  1. Carnet de mémoire du 127e RI en 1914-1918
  2. Historique du 127e RI
  3. la correspondance de Lieutenant OUDART Désiré