Liste publié dans le journal de Vienne le 10 septembre 1914

 


Berthe MISRAEL,  infirmière bénévole

Berthe MISRAEL, veuve de Charles PRIEUX, et chef d'entreprise (brasserie) à Aubigny-les-Pothées (Ardennes), doit quitter son village ardennais dès le début des hostilités fin août 1914 pour aller se réfugier à Vienne (Isère) où son gendre Charles PASCAL dispose d'attaches familiales. Elle bénéficie d'un laissez-passer du Général Commandant le Corps d'Armée délivré le 25.08.1914 puis d'un sauf-conduit de la Commune d'Aubigny-les-Pothées délivré le 27.08.1914.
Après une première étape à Royat (Puy-de-Dôme), elle rejoint Vienne (Isère) le 10.10.1914.

Réfugiée dans cette ville avec le reste de sa famille (sauf son fils qui a été mobilisé), elle s'engage au Ministère de la Guerre comme infirmière bénévole à l'Hôpital Complémentaire n°2 du Service de Santé de la Place et du Secteur de Vienne.

 
Elle y exerce cette activité d'infirmière du 03.01.1915 au 16.03.1916. Durant cette période, elle apprend le décès de son fils Jean PRIEUX, sergent à la 11ème compagnie du 166ème Régiment d'Infanterie, décédé le 30.03.1915 à l'Hôpital militaire de Verdun des suites de ses blessures lors d'un assaut de sa section contre une tranchée allemande le 27.03.1915 à Marchéville-en-Woèvre (Meuse). Ensuite, le 26 mai 1916, accompagnée de son père et de sa nièce, elle rejoint sa fille, son gendre et ses petits-enfants maintenant installés à Chambéry (Savoie). Elle y exerce une activité de Chef de bureau au Service des cartes d'essence à la Préfecture de Savoie du 01.10.1917 au 20.12.1918. Elle rejoint son village d'Aubigny-les-Pothées (Ardennes) seulement le 03.03.1919. 
 

Les sources :

 
 



Créer un site
Créer un site