1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Samedi 6 janvier
  • BONNET Jean Auguste Julien Conducteur - 14e E.T.E.M. (MPF)
  • GENTIL Claude Henri Soldat - 22e R.I. (MPF)
  • PONTONNIER Auguste Alfred Constant Soldat - 289e R.I. (MPF)
  • RABATEL Joseph Jean François - 7 RC (MPF) : il meurt d'une méningite.
  • ?En Champagne, rencontre de patrouilles en divers points.
    Sur la rive gauche de la Meuse, nous avons repoussé aisément une attaque contre un des petits postes à l'est de la cote 304.
  • FAURE Charles - 416 RI (MPF) : les hommes du 416e RI subissent une pluie de bombardement sous la neige abondante dns la soirée. (source)
  • Assez grande activité des deux artilleries sur notre front de la Woëvre.
    Journée calme sur le reste du front. Canonnade dans les secteurs belges.
    Un détachement allemand a réussi à pénétrer dans les lignes anglaises au sud de Loos. A la suite d'un violent engagement, l'ennemi a été rejeté, laissant un certain nombre de morts.
    Nos alliés ont fait exploser avec succès un fourneau de mine au nord de Givenchy. 
    Grande activité d'artillerie à Lesboeufs, à Gueudecourt, à l'ouest de Gommécourt et dans la région de la côte 50.
    Les Italiens ont accompli par surprise un bond de 200 mètres sur le Carso.
    Les Russes ont dû se replier sur le Sereth et au sud de Braïla.
    Une attaque allemande a été repoussée sur la Duna. 
    La conférence interalliée a commencé à Rome où sont arrivés MM. Briand, Albert Thomas et le général Lyautey.
    M. Beau, ambassadeur de France à Berne a affirmé au Conseil fédéral la volonté de la France de respecter la neutralité suisse.

     Joseph Marius BOUVAT arrive au 5e RI


    M.Briand et M.Albert Thomas accueillent à l'hôtel Bristol, à Rome, le général Sarrail, appelé de Salonique pour prendre part à la conférence.



    Le général Lyautey



    M. Lloyd George et l'ambassadeur britannique

     
    Dimanche 7 janvier
    Actions d'artillerie violentes et courtes dans la région de Paschendael.
    Sur le front de la Somme, notre artillerie a exécuté des tirs de destruction efficaces sur les organisations allemandes de la région du bois Labbé, d'Omiécourt et de Licourt.
    Des coups de main ennemis sur des postes avancés à l'est de la butte du Mesnil, dans la région de Maisons-de-Champagne et à l'ouest d'Arracourt ont été repoussés par nos feux. L'ennemi a laissé des prisonniers entre nos mains.
    Grande activité d'artillerie sur tout le front belge. Vers Steenstraete se sont déroulés de violents bombardements réciproques à l'aide des artilleries de campagne et de tranchées.
    Sur le front d'Orient, lutte d'artillerie dans la région de Guevgeli-Lomnica, de Monastir-Madyag, et sur la Cerna. Une tentative bulgare a échoué à Leskavo et des actions heureuses ont été effectuées par les troupes britanniques près de la ligne Demir-Hissar-Sérès.
    La flotte anglaise a bombardé Akar-Vika et Semuntolos ,au nord d'Orfano.
    Les Russes ont évacué Braïla, qui a été occupé par les Austro-Allemands : ils ont repassé le Sereth.
    Nos escadrilles de bombardement ont opéré sur le champ d'aviation de Grisolles, sur la gare et les baraquements de Guiscard et sur les bivouacs de Spincourt.
  • BARRAL Léon Joseph Marsouin - 5e R.I.C. (MPF)
  • Lundi 8 janvier
    En Belgique, vive lutte d'artillerie dans le secteur de Nieuport-Bains.
    En Champagne, dans la région de Tahure, une reconnaissance ennemie, prise sous notre feu, a subi des pertes et s'est dispersée.
    Les troupes anglaises ont enlevé deux postes vers Beaumont-Hamel et fait 50 prisonniers. L'ennemi ayant tenté de reprendre pied dans ces postes, a complètement échoué.
    Nos alliés ont fait 19 prisonniers au cours d'un coup de main au sud d'Armentières.
    L'ennemi qui avait, à la suite d'un violent bombardement, tenté de pénétrer dans les tranchées au sud Wytschaete, a été rejeté en désordre après avoir subi des pertes importantes. Une autre tentative contre les avant-postes au nord d'Ypres a également échoué.
    Activité d'artillerie au sud de Souchez et dans les régions du canal de la Bassée, d'Armentières et d'Ypres.
    Canonnade sur le Carso.
    Les Russes ont fait 500 prisonniers allemands en Moldavie.
    Le général Sarrail a participé à la conférence interalliée de Rome.
    La gazette de l'Allemagne du Nord dément formellement que les conditions de paix des Empires du Centre aient été communiquées au président Wilson.
     
  • DURET François Auguste au 333 RI meurt de maladie (MPF)
  • UGNON-CAFÉ Henri Alexandre Canonnier servant - 113e R.A.L.H. (MPF)
  • Mardi 9 janvier

    Rencontres de patrouilles dans la région de Bouchavesnes et dans la forêt de Parroy.
    Sur la rive droite de la Meuse, lutte d'artillerie assez active au pied des Côtes de Meuse. Nos batteries ont exécuté des tirs de destruction sur les organisations allemandes de la Woëvre et du bois des Chevaliers.
    Journée relativement calme sur le reste du front.
    En Belgique, sur tout le front de l'Yser, grande activité d'artillerie réciproque, particulièrement à Dixmude et Steenstraete.
    La canonnade a beaucoup augmenté d'intensité sur le Carso. Des avions italiens ont opéré dans la région entre Nabresina et Trieste.
    Les Russes ont pris 16 canons et 800 prisonniers allemands dans la partie nord de leur front occidental. Leurs avions ont bombardé Kovel. Les Allemands pensent que la reprise d'offensive de Broussilof se produira en Volhynie.
    Les communiqués de l'état-major allemand annoncent la prise de Focsani, en Valachie, où 3900 hommes auraient été capturés.
    Les ministres français et anglais sont revenus de la conférence de Rome; les ministres anglais ont continué leur route vers Londres.
    Le Kaiser annonce la guerre sous-marine sans restriction.
     
  • EYMARD Auguste Fidèle Canonnier servant - 1er R.A.M. (Montagne) (MPF)
  • Mercredi 10 janvier

    En Champagne, combat de patrouilles à l'ouest de Navarin.
    En Alsace, dans la région du canal du Rhône au Rhin, un tir de notre artillerie a détruit un dépôt de matériel ennemi près d'Illfurth.
    Canonnade intermittente sur le reste du front.
    Sur le front belge, activité réciproque de l'artillerie, de Pervyse par Dixmude jusqu'au sud de Steenstraete.
    Sur le front britannique, l'ennemi a fait jouer un camouflet au sud de Loos sans occasionner de dégâts. Les Anglais ont pénétré dans les tranchées allemandes en face d'Hulluch. Bombardement des positions ennemies de part et d'autre de Loos et dans le saillant de Gommécourt.
    Activité des deux artilleries dans les régions de Souchez, Armentières, Messine et Ypres. Le bombardement d'un point d'appui ennemi allemand au nord de Wieltje a déterminé une violente explosion.
    Canonnade et activité d'aviation sur le Carso.
    Les Russes ont enlevé aux Allemands une petite île de la Dwina, mais ils continuent à reculer, ainsi que les Roumains en Moldavie.
    Les Alliés ont envoyé au roi Constantin Ier un ultimatum à échéance de 48 heures pour obtenir l'exécution des conditions stipulées dans leur note du 31 décembre (réparations et garanties).
    Le général Trepof, président du Conseil de Russie depuis le 23 novembre 1916, a été mis à la retraite ainsi que M. Ignatief, ministre de l'Instruction publique. Le prince Galitzine, sénateur, membre du Conseil de l'empire, remplace le général Trepof. M. Neratof, ministre-adjoint des Affaires étrangères, s'est également retiré pour entrer au Conseil de l'empire.
    L'Italie appelle de nouvelles classes sous les drapeaux.
    Un discours que l'ambassadeur américain Gerard a prononcé à Berlin, et où il aurait affirmé la cordialité des rapports entre son pays et l'Allemagne, fait grand bruit à Washington. M. Wilson a demandé des éclaircissements à M.Gerard.
     
  • CARRIER Pierre Sapeur mineur - 4e R.G. (MPF)
  • GONTARD Louis Victorin Sapeur - 1er R.G. (MPF)
  • REYMOND-LARUINA Gustave François Chasseur - 28e B.C.A. (MPF)
     
  •  
     



    Créer un site
    Créer un site