Mardi 16 janvier
Bombardements réciproques sur les deux rives de la Somme, sur la rive droite de la Meuse et en Lorraine.
A la suite d'un bombardement effectué par eux entre Aisne et Argonne, les Allemands ont attaqué nos postes avancés; ils ont été rejetés après un vif combat à la grenade.
De notre côté, nous avons réussi plusieurs coups de main sur les lignes ennemies, pris du matériel et fait des prisonniers.
En Macédoine, le mauvais temps a provoqué des inondations. De violentes tempêtes de neige sont signalées dans la région du lac Presba. L'ennemi a manifesté de l'activité sur le front tenu par les Italiens: il a été repoussé. Violent bombardement sur le Vardar et dans la région de Rapès, dominé par une riposte violente de notre artillerie. Quelques engagements au sud du lac d'Okrida, en particulier à Voliterna, où un de nos détachements indo-chinois a été engagé. Un autre détachement a progressé près de Sveti.
Dans le Trentin, canonnade entre Adige et Astico. Canonnade également sur le front de Giulie.
Les Roumains ont refoulé l'ennemi au sud de Monastirka. Ils ont reculé près de Vadeni (10 kilomètres au sud-ouest de Galatz). L'ennemi a été arrêté près de Tchilouslea, à 12 kilomètres au nord-est de Focsani.
Un sous-marin allemand a été coulé sur la côte espagnole.
  • BALLY Joannès meurt dans 'ambulance 7/5 dans la Marne (MPF)
  • GENIN Henri Joseph (MPF)
  • Mercredi 17 janvier
    La lutte d'artillerie s'est poursuivie assez vive dans la région de la Somme, ainsi que sur le front nord-est de Verdun et en Lorraine.
    Un coup de main exécuté par nous, sur les tranchées ennemies à l'est de Vic-sur-Aisne a pleinement réussi.
    Sur le front belge, légère activité d'artillerie dans les régions de Dixmude et de Steenstraete, assez intense vers Hetsas.
    Sur le front italien, dans le Haut-Cordevole, l'ennemi a fait exploser une mine très puissante sous la position de Cengia-Martini, mais nos alliés, par leurs travaux de contre-mine ont rendu cette explosion sans effet de leur côté. Au contraire, la galerie creusée par les Autrichiens s'est écroulée, entraînant des pertes sensibles parmi leurs troupes. La neige tombe abondamment dans la zone montagneuse du Trentin.
    Violents combats en Roumanie, au sud-est de pralea, au sud du confluent de la Kassina et du Trotus.
    Les Russo-Roumains se sont avancés de deux kilomètres au sud de Pralea. Ils ont rejeté deux attaques ennemies. On combat autour de Vedeni.
    Le gouvernement suisse a rappelé une partie de ses troupes. Trois de ses divisions sur six sont désormais mobilisées.
    La Grèce a cédé une fois de plus aux réclamations de L'Entente dont elle déclare accepter les clauses sans aucune restriction. Elle libérera tout de suite les venizelistes.
    L'amiral américain Dewey, le héros de la bataille navale de Manille, est mort.
    Les gouvernements alliés ont remis à la Suisse et aux royaumes scandinaves des réponses aux notes par lesquelles ces Etats s'associaient à la récente démarche de M. Wilson.
    Jeudi 18 janvier
    Activité normale d'artillerie et d'engins de tranchées sur tout le front.
    Sur le front belge, légère activité d'artillerie dans la région de Dixmude.
    Dans les secteurs italiens, les intempéries persistantes ont gêné l'artillerie sur tout l'ensemble du front. Sur le Carso, activité des patrouilles italiennes, qui ont lancé des bombes sur les lignes ennemies et fait quelques prisonniers.
    Sur le front russe, au sud d'Augustowo, l'ennemi tient les positions de nos alliés sous un feu intense. Il a bombardé sans succès leurs troupes au sud de Samnitsa, sur la Bistrytsa.
    En Roumanie, les Austro-Allemands ont pris l'offensive dans la région du chemin de fer Bystrek-Kempolung. Ils ont été arrêtés. Ils ont été rejetés au nord-ouest de Presla. Les Russes ont délogé les Allemands de Guerlesti, en capturant 2 mitrailleuses. Ils ont pris d'assaut le village de Vadeni, au sud-ouest de Galatz. L'ennemi déclencha une contre-attaque, mais qui fut arrêtée avec de grosses pertes.
    La mobilisation édictée par le gouvernement helvétique provoque dans toute l'Europe d'abondants commentaires.
    On annonce que le président Wilson n'enverra pas, pour le moment, de nouvelle note aux Empires du Centre.
  • CROCHAT Joseph Marius (MPF)
  • Vendredi 19 janvier
    Duels d'artillerie assez sérieux dans les Vosges, en Lorraine, et dans la région de Soissons. Calme sur le reste du front.
    Sur le front belge, canonnade dans les secteurs de Ramscapelle, de Dixmude et d'Hetsas. Lutte à coups de bombes vers Steenstraete. Les Anglais ont réalisé de nouveaux progrès au nord de Beaucourt-sur-Ancre, à la suite de l'opération qu'ils avaient exécutée dans ce secteur. Ils ont bombardé les positions ennemies à l'est du bois Grenier et de Ploeghteert. L'artillerie allemande a montré de l'activité au sud de Sailly-Saillisel et à l'est de Béthune.
    Les Russes, au sud de Smorgon, ont pénétré dans les retranchements allemands; en même temps, ils faisaient jouer trois galeries-mines. Dans la région à l'ouest de Semerinka, leur artillerie a détruit les abris ennemis. Sur la Bistrytsa, les éclaireurs ennemis ont été repoussés et ont abandonné des armes et des munitions.
    Dans les Carpathes boisées, les Austro-Allemands ont subi un échec au sud du mont Puévi.
    Sur le front roumain, échec de l'ennemi au sud de l'Oltuz et au sud de Monastirka. Succès roumain au sud-ouest de Proléa : nos alliés ont capturé de nombreux prisonniers et 7 mitrailleuses.
    Le général Chouvaïef, ministre de la Guerre russe a démissionné; il est remplacé par le général Bielaef.

    Samedi 20 janvier
    Notre artillerie a énergiquement contre battu l'artillerie ennemie dans les secteurs à l'est d'Auberive, de la cote 304 et de la ferme des Chambrettes.
    Sur le front belge, canonnade intense dans la région de Ramscapelle.
    Sur le front du Trentin, action limitée des deux artilleries italienne et autrichienne. La nôtre a entravé les mouvements de l'ennemi dans la vallée de l'Adige. Dans le Carso, l'artillerie ennemie a concentré son feu contre le secteur entre le Frigido et la route d'Oppacchiasella à Castagnevizza. Elle a été vigoureusement contre battue par l'artillerie italienne, qui a arrêté et dispersé des groupes qui tentaient de s'approcher de ses positions.
    Sur le front russe, au nord-est de Baranovitchi, des détachements de nos alliés ont attaqué deux petits postes et fait 17 prisonniers. L'artillerie lourde ennemie a bombardé le ravin de Boudnowo. Dans la région de Zborow, elle a démoli des réseaux de fils de fer, et une attaque a suivi, mais les éléments qui avaient pénétré d'abord dans les tranchées russes ont été aussitôt refoulés.
    Sur le front roumain, canonnade dans les vallées du Trotus et de l'Oltuz. Fusillades et reconnaissances d'éclaireurs.
  • PERRIN Joseph Félix (MPF)
  •  
     



    Créer un site
    Créer un site