Novembre 1916

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 4 5 26 27 28 29 30
Mercredi 1er novembre
Le calme règne sur l'ensemble du front où l'on ne signale que des luttes d'artillerie intermittentes assez vives dans la région de Sailly et du bois de Saint-Pierre-Vaast. Les troupes russes, dans la direction de Loutsk, ont détruit l'organisation de fils barbelés de l'ennemi ; elles se sont emparées de ses tranchées avancées et s'y sont établies. L'ennemi, qui contre-attaquait, a été repoussé. Au sud de Brzezany, les Austro-Allemands ont lancé une série d'attaques qui ont échoué. Ils ont perdu de nombreux prisonniers. Dans les Carpathes boisées, les éclaireurs russes ont effectué des reconnaissances. Nos alliés ont obtenu un succès sur le front du Caucase et un autre en Perse. Les Roumains dans les Alpes transylvaines, ont surpris les Austro-Allemands. Ils ont occupé le mont Rosca. Dans la vallée de Prahova et dans la région de Dragoslavele, ils ont brisé plusieurs attaques. Le combat continue à l'est de la vallée de l'Olt. Dans la vallée du Jiul, la poursuite de l'ennemi est ininterrompue. Le bombardement s'est ralenti à Orsova. Violent combat d'artillerie sur le front italien (val Sugana). M. Tittoni, ambassadeur d'Italie en France, a donné sa démission pour raison de santé. il a été nommé ministre d'Etat.
Les pertes
  • BUISSIER Emile Jules Cesar (MPF)
  • DREVET Auguste (MPF)
  • JANERIAT Maurice Joseph (MPF)
  • PONCIN Prosper Marius (MPF)
  • Généralement les photographies prises au moment même du tir de pareils monstres n'offrent pas toute la précision désirable, à raison de la vibration produite dans l'appareil par la déflagration. Celles-ci n'offrent point cet inconvénient habituel; elles sont d'une parfaite netteté. La première - et nous n'avons pas encore vu de semblable - montre la gerbe de lumière que provoque immédiatement le "coup de feu"; la seconde, prise une minute après l'énorme nuage de fumée qui se répand dans l'atmosphère.
     
    Jeudi 2 novembre
     
    Au nord de la Somme, nos troupes ont réalisé des gains sérieux. Au nord-est de Lesboeufs, nous avons enlevé, après un rapide combat, deux nouvelles tranchées ennemies et fait 125 prisonniers, dont 5 officiers. Une attaque dirigée par nous au sud-est de Sailly-Saillisel, nous a rendus maîtres d'un système de tranchées fortement organisées à la lisière du bois de Saint-Pierre-Vaast. 50 prisonniers sont restés entre nos mains.
  • DREVET Jean Pierre Louis (MPF)

  • Sur le front de Verdun, lutte d'artillerie particulièrement violente dans le secteur de Douaumont. Le chiffre total des prisonniers que nous avons faits sur ce front, depuis le 24 octobre est de 6011, dont 238 officiers. Le butin comprend 15 canons, dont cinq de gros calibre, 51 canons de tranchées, 144 mitrailleuses. Deux avions allemands ont été abattus sur le front de la Somme. Les Anglais ont progressé en liaison avec nous dans la région de Lesboeufs. Ils ont bombardé les tranchées allemandes d'Hulluch et rejeté un coup de main ennemi à l'ouest d'Angres. Les Russes ont subi un léger recul en Galicie. Les Roumains ont fait 633 prisonniers dans la vallée du Jiul. Les Italiens ont fait d'utiles opérations d'artillerie sur le Carso. En Macédoine, les Anglais ont enlevé plusieurs positions sur la Strouma et fait 315 prisonniers.
     
     



    Créer un site
    Créer un site